Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 19:53

 

  L'annonce d'une tempête tropicale ayant contrecarré nos projets de visite du nord d'Haïti, nous nous rabattons sur une petite virée au nord de Port-au-Prince, direction : Ville-Bonheur.

C'est un lieu de pélerinage très important pour les haïtiens, mélangeant à la mode haïtienne célébration catholique, protestante et vaudou. Haïti terre créole est vraiment la terre des syncrétismes : les divinités vaudous, les loas, se cachent derrière les saints catholiques alors que les prières à l'église s'imprègnent de l'allégresse des transes vaudou et de la peur du "diable"...

Le tout dans le décor imposant de la grande cascade de Saut d'eau et des différentes églises qui se font concurrence alentour...

Haiti - Ville Bonheur - Saut d'Eau - 012 r600

Petit moment de bonheur à se baigner dans les bassins d'eau fraiche (quel luxe ici!)

La cascade de Saut d'eau a bénéficié d'une belle mise en valeur avec un certain aménagement touristique. En dehors des pélerinages qui ramènent des dizaines de milliers de pélerins chaque année, elle est visitée le week-end par les ports-au-princiens, la diaspora en vacances ou quelques groupes d'humanitaires (qui semblent toutefois préférer les vacances à Cuba ou Saint Domingue).

 

  Haiti - Ville Bonheur - 011 r600

Arrivés un peu à l'improviste, nous sommes restés dépités devant le seul maigre petit hôtel très sommaire que contient cette ville pourtant si touristique! Malgré la route qui vient d'être reconstruite à l'occasion de la venue du président, les structures d'accueil restent rares... Heureusement, nous avons trouvé refuge in extremis dans une belle maison d'amis d'amis... Accueil par une femme juge très impliquée pour de longues discussions sur le statut des femmes en Haïti...

 

Le lendemain, découverte d'une petite oasis : le Toit Blanc, resto sur le chemin de la cascade : acceuil  chaleureux, service impeccable, très bon repas ...

Haiti - Ville Bonheur - 010 r600

Nous avons surtout été impressionnés par la conception du batiment, modèle d'intégration des règles antisismiques : batiment contreventé, structure liée, plancher et toiture légers, ... Avec de beaux matériaux et une grande galerie, l'ensemble est tout à fait à notre gout !  Rien à voir avec la majorité des constructions massives et branlantes qui usent et abusent des colonnes torses! 

 

Depuis Saut-d'eau, la route longe le fleuve Artibonite pour traverser des paysages enchanteurs :  rizières irrigées, forêts denses, bananiers et cocotiers en haies, ... Le plateau central, mais surtout l'Artibonite, sont les principales régions de production du riz d'Haïti. Arrêt au moulin de  Verettes pour acheter un grand sac de riz de la meilleure qualité!

Haiti - Artibonite - Moulin de Verrettes - 009 r600

L'ouverture de l'économie haïtienne sous la pression du président Clinton (Haïti is open for business ! ) a permis l'importation massive du riz américain subventionné ; impossible pour les paysans de lutter au niveau prix. Rendez-vous compte : Haïti, ancienne colonie la plus rentable de France, aujourd'hui pays le plus pauvre des amériques, est le second importateur du riz américain au monde juste derrière le Japon ! La situation est "tête en bas" comme on dirait ici...

Les produits locaux, bio de fait, sont ainsi écrasés par le "riz miami" et le "poulet blanc" de qualité plus que douteuse, et avec eux sont écrasés les paysans haïtiens qui migrent par milliers vers les bidonvilles ou l'étranger. Le gout même s'est transformé: si un haïtien qui se respecte préferera toujours une "poule pays", le riz standardisé se vend jusque dans les mornes, alors qu'il est difficile de trouver du riz local dans les nombreux supermarchés qui ont fleuri après le tremblement de terre.

 

Arrivé à Montrouis, le paysage se transforme d'un coup. Derrière nous la campagne si verte, douce et fertile. Devant nous : la ville, la côte et la chaîne plus qu'inhospitalière de la montagne des matheux. Tout redevient sale, bruyant, agressif, brulant... La nature disparait devant les méfaits de la ville et de ses bidonvilles... Contraste choquant ! Bizaremment, c'est dans ce coin, un peu plus loin sur la côte des Arcadins que se trouvent de gros hotels touristiques, dont l'ancien clubmed, coincés entre la mer, la RN1 et la montagne pelée. L'ambiance sonore de cette route à trois voies meurtrière est remplie des klaxons des gros camions qui doublent à pleine vitesse, "à Dieu la charge de la sécurité routière".

Haiti - Cote des Arcadins - plage - 008 r600

Un portail à franchir dans un  haut mur nous fait entrer dans un monde clos, un peu vieillisant où quelques familles et humanitaires (malgré la haute saison) viennent profiter de la mer à coup de dollars obama. Petit resto sur l'eau, plage étroite ... où un préposé ratisse l'étroite bande de sable pour la protéger de l'envahissement des graviers, des plastiques et autres objets flottants non identifés ...

C'est malgré tout un étroit coin de paradis pour ceux qui veulent s'échapper de la ville un week-end... Baignade, langouste, coucher de soleil sur la mer ...

 

Fuyons ... pour retourner à la vie réelle ...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J

quel plaisir de lire ce récit d'une Haiti découverte par un européen qui n'a cessé de vanter le potentiel de la production locale! Cela donne d'autant plus envie de partager ce voyage découpé en
de belles images représentant la culture locale!!!!
Répondre

  • : Le blog de Daniel
  • : je me suis mis au randocroquis en 2005..... avec l'envie de ramener des impressions de voyage et de balades. L'age de la retraite étant arrivé, c'est un changement de vie .... Exit la Savoie et ma petite entreprise, bonjour à la Lozère pour une vie plus proche de la nature et surtout comme base de départ pour habiter le Monde.... Je ne pratique que l'aquarelle et uniquement en situation. J'ai presque toujours sur moi un petit matériel au cas ou ... J'essaye de développer ma technique pour dessiner très vite ... pour ne pas gêner mes compagnons de promenade. Mon plaisir est d'essayer de prendre l'ambiance d'un lieu. Pendant mon temps libre, je recherche des loisirs naturels : rando, aquarelle, tir à l'arc .....
  • Contact

je  me suis mis au randocroquis en 2005 ... avec l'envie de ramener des impressions de voyage et de ballades. J'habite en Savoie et il y a de la matière ....  Je ne pratique que l'aquarelle et uniquement en situation. J'ai presque toujours sur moi un petit matériel au cas où ... J'essaye de développer ma technique pour dessiner très vite ... pour ne pas gêner mes compagnons de promenade. Mon plaisir est d'essayer de prendre l'ambiance d'un lieu.
Pendant mon temps libre, je recherche des loisirs naturels :  rando, aquarelle, tir à l'arc ..... loin des photos, ordinateurs et autres béquilles technologiques .....

P1011461baignadeP1011361.JPGP1011339.JPG

Archives